Un de nos rêves : découvrir les États-Unis en camping-car

3 Flares 3 Flares ×

Etats-Unis en camping-car vignetteDepuis notre retour il y a un an, on a souvent des conversations sur les prochaines destinations où on aimerait aller. On ne vous cache pas qu’on parle souvent d’Asie et notamment de retourner aux mêmes endroits. Toutefois, aujourd’hui on souhaiterait partir aux Etats-Unis en camping-car.

Étrangement, c’est comme si ces endroits nous demandaient de revenir bien qu’il nous reste encore une énorme partie du monde à découvrir. Bref, on a aussi d’autres petits rêves et voyager sur les routes américaines en est un.

On aime l’idée de partir à l’aventure, de visiter les grandes villes et les paysages mythiques des USA d’est en ouest et surtout de rouler avec notre « chez-nous » en permanence. On a d’ailleurs déjà un peu réfléchi à la préparation et on voulait le partager avec vous.

La problématique du camping-car

Qui dit « states » dit un long circuit sur plusieurs mois pour passer dans tous les endroits incontournables mais aussi dans l’Amérique profonde. Ce sont donc des milliers de kilomètres que nous allons parcourir. Il est possible de louer sur place des camping-car mais du peu que l’on a vu sur le net cela semble être assez cher et surtout si on pense rester plusieurs mois : entre 80 et 100€ par nuit environ.

Concernant l’achat, l’inconvénient est également le prix. D’occasion et avec pas trop de kilomètres il faut compter environ 30 000€. Autant dire que c’est un énorme investissement. L’avantage c’est que sur plusieurs mois c’est moins cher qu’une location surtout si à la fin du périple on arrive à le revendre à d’autres voyageurs. On a vu que ça se faisait pas mal sur les forums de voyageurs. Thierry, du blog « Le camping car pour les nuls » explique très bien tous les avantages et inconvénients de la location et de l’achat.

Etats-Unis en camping-car, tout savoir

A voir aussi, s’il est plus intéressant de l’acheter en France pour bien l’aménager avant le départ et l’envoyer par cargo comme l’auteur du blog « ManAWorldTour » ou sur place une fois arrivés. De manière générale, il faut bien vérifier que l’assurance est effective dans le pays où l’on souhaite aller et se renseigner sur les démarches à effectuer telle que la nécessité du permis international par exemple.

Il faudra également penser à vérifier le nombre de kilomètres déjà parcourus au compteur pour ne pas avoir de mauvaises surprises liées à l’usure du véhicule. Le confort à bord est aussi essentiel pour que l’on se sente bien dans cette « maison roulante ». Il faut que nous puissions avoir une autonomie suffisante pour camper pendant plusieurs jours. Il est donc conseillé de bien vérifier la contenance des réservoirs d’eaux propre et usées (pour 2 personnes et plusieurs jours un minimum de 100L seraient bien) ainsi que l’autonomie en électricité (prévoir une batterie suffisante). Mais aussi, bien vérifier le confort des lits, la grandeur des rangements puis passez au moteur, aux suspensionsaux pneus et roues de secours. Plusieurs types de camping-car existent en fonction de la place disponible et du budget (dans l’ordre du plus petit au plus grand) : les fourgons, les capucines, les profilés et les intégrales. Il faut penser également que plus le camping-car est long et plus il est difficile à garer en ville.

Un diner traditionnel lors d'un déplacement aux Etats-Unis en camping car, UnAllersimple

Etats-Unis en camping-car : les trajets et l’indispensable pass America the Beautiful

Nous aimerions faire des petits trajets c’est à dire 300km au maximum par jour. Visiblement, les routes américaines sont de bonne qualité (loin des nids de poule d’Asie ahah) et surtout elles sont larges ce qui faciliterait la conduite. Les autoroutes payantes « turnpike » sont apparemment souvent signalées par des panneaux annonçant les péages. Les autoroutes « interstate » quant à elles sont gratuites donc seront à privilégiées autant que possible.

Amoureux de la nature nous avons également envie d’acheter le pass America The beautiful. Il coûte 80 dollars, est valable 12 mois et donne accès à tous les « Nationnal Parks » et les « Nationnal Monuments ». Voici la liste des endroits où il est possible d’aller avec le pass. Il est possible de l’acheter dans le premier parc visité.

D’autres points encore à prévoir

Il nous reste à déterminer notre itinéraire exact pour parcourir les Etats-Unis en camping-car même si on a espère ne rien figer dans le temps pour rester à l’écoute de nos envies sur le moment mais aussi le fonctionnement des campings, l’organisation des réapprovisionnements, le contenu de la playlist à base de « Breakfast in America », « California Dreamin’ », « New-york avec toi », « Sur la route de Memphis », « Sweet home Alabama » et puis… la date !

Et vous avez-vous déjà effectué des longs séjours aux Etats-Unis ou en camping car ? N’hésitez pas à nous partager vos bons plans. On continue de voyager dans la tête et le cœur :)

17 réactions sur “Un de nos rêves : découvrir les États-Unis en camping-car

  1. ahah génial comme idée!! ça me donne envie de vous suivre! si vous faites l’amerique du sud par la suite prévenez moi!!!!! gros bisous les barroudeurs!!! ;)

  2. J’aime bien l’idée du camping-car, là au moins on peut admirer les paysages et s’arrêter quand on veut pour une séance photo sympa. En plus, je trouve que le tarif de location est abordable. C’est beaucoup moins conventionnel que le car où on doit suivre un parcours précis.

  3. Les États unis sont tellement vaste qu’il faut mieux plusieurs jours pour vraiment découvrir ce pays. un tel voyage a un coût qui n’est pas donner a tout le monde mais ont y prend pleins les yeux ! bon choix de destination pour la playlist California Dreamin reste le Top !

  4. Bonjour,
    Je viens de tomber sur votre article. Peut-être vous êtes déjà partis, mais si ce n’est pas le cas, j’ai quelques recommendations à faire. Nous avons fait un tour d’un an des Etats-Unis en 2013 avec nos deux enfants et c’était génial !
    Nous avons acheté le Camping Car à travers Cruise America, une compagnie de location de camping car. Il avait 120 000 miles, mais une année de garantie – et c’était une très bonne affaire! C’était un Ford 8 cylindres, donc très costau, quand il fallait réparer quelque chose, Cruise America s’en est occupé et on a pu le revendre en partant, grâce à Craigslist. En plus, en passant par Cruise America, il se sont occupés de papiers et des assurances. Pour nous, c’était un très bon choix.
    En voyageant en camping car, procurez-vous les cartes de Passport America (50% sur les emplacements des campings adhérents selon période) et Good Sam (notre assureur véhicule dont la carte donne 10%). Sinon les emplacements de camping dans les State Park sont plus rudimentaires (sans electricite et eau), mais beaucoup moins chers.
    Nous avons fait un blog http://famillecapelusa.blogspot.com/ qui retrace notre périple. N’hésitez pas à me contacter pour des conseils plus détaillés.
    Continuez de rêver. Cordialement, Martina
    Voyage Nord du Perou Articles récents…Sarcophages de KarajiaMy Profile

  5. Je suis dans le même projet de voyage aux USA pour avoir été un adepte du mytique combi Volkswagen. Aujourd’hui à la retraite avec une vie déjà remplie de nombreux voyages aventures en Afrique mais aussi en Asie, c’est ce mode de transport, d’habitat et de voyage que j’envisage vivre en total liberté aujourd’hui. Alors félicitations pour cette initiative et pour les divers commentaires qui vont m’être très utiles dans mes préparatifs. Mon point de départ sera NEWPORT ( Rhode Island) ou j’ai la chance d’avoir de la famille ( branche américaine côté paternel). Très heureux donc d’avoir découvert ce blog.J’ai des projets, bien sur de découverte, de rencontres mais aussi de photos……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge