7 choses à ne pas faire lors de votre premier voyage

14 Flares 14 Flares ×

7 choses à ne pas faire lors de votre premier voyageCet article est notre contribution à l’événement interblogueurs organisé par Jérémy du blog Roadcalls.fr, dont le thème est « Mon premier voyage« .

Si vous aimez notre article (et surtout si vous nous aimez hein !), votez pour nous !

Il vous suffit juste de cliquer ici :
Le premier voyage d’Un Aller Simple.

On aime souvent se remémorer les premiers jours de notre grand voyage à deux. On se remémore encore comme si c’était hier le sentiment tout particulier ressenti lors de nos premiers pas sur le sol Indien.

On se souvient de l’atmosphère, de la couleur du ciel, de notre fatigue et de l’air moite et étouffant.

Rickshaw indienOn vous avouera que dès nos premiers pas sur le sol indien, on était pas très bien dans nos pompes ! Ca a commencé quand les militaires assurant la surveillance de l’aéroport nous ont refusé de rentrer à nouveau dans le hall de l’aéroport pour prendre un prepaid-taxi. Vous vous souvenez, il s’en est suivait notre première arnaque avec le taxi de Delhi qui nous avait pris pour des pigeons voyageurs ?!

Maintenant on se dit : « Si on avait su« , « aujourd’hui ça ne se passerait pas comme ça » et « qu’est ce qu’on a changé« …

C’est pour ça qu’on a décidé de vous lister les choses qu’on a faite et qu’on ne referait plus aujourd’hui (certaines, on vous l’accorde, sont assez humiliantes). Bien sûr on ne regrette pas d’avoir commis ces « erreurs » puisque ça nous permet aujourd’hui d’agir autrement. Ces choses concernent principalement notre séjour en Inde puisque c’est là que tout a commencé.

Nos conseils pour votre premier voyage

En espérant que ça puisse aider certains nouveaux voyageurs !

1. Ne pas penser que le chauffeur de taxi est votre ami (JAMAIS !)

Les taxis cherchent à emener les touristes dans les hôtels où ils ont négocié leurs commissions. Malheureusement, ces intentions présentées comme amicales et bienveillantes, visent surtout à gonfler sensiblement leurs salaires. Ils se servent de tous les prétextes, pour la plupart malhonnêtes, pour rabattre les touristes fatigués et déboussolés vers des hôtels sans charme et honteusement trop couteux (« L’hôtel n’existe plus« , « N’allez pas là-bas, je connais un meilleur hôtel moins cher »).

2. Ne pas payer sa chambre avant de la visiter (entendez « l’inspecter » !)

Avant même de réserver une chambre dans un hôtel, il faut toujours veiller à demander à inspecter la chambre pour ne pas avoir de grosses surprises… Si jamais vous voulez savoir quoi regarder, n’hésitez pas à consulter nos 10 critères pour bien choisir sa chambre en voyage.

3. Ne pas manger de crudités ou fruits avec désinvolture

Les fruits ou légumes sont rincés avec de l’eau impropre à la consommation. Préférez donc manger vos aliments cuisinés pour limiter les risques.

4. Ne pas s’obstiner à vouloir voir tous les « plus grands », « plus larges« , « plus spectaculaires » sites du monde

Temple de BangkokOù que vous vous trouverez, vous verrez qu’il y a des « incontournables » qui ne le sont parfois pas tant que ça…

À vous de juger si vous tenez à aller voir le 97e temple de votre périple où si vous ne préféreriez peut-être pas sortir un peu des sentiers battus touristiques et des attractions que tout le monde fait.

5. Ne pas chercher à demander un conseil « gratuit » dans un « Tourism office » en Inde

C’est quelque chose qui est assez difficile à comprendre pour nous Français puisque dès qu’on arrive dans une nouvelle ville, on se rend dans l’Office de Tourisme de la ville. Et pourtant, il faudra vous habituer à perdre cette habitude.

En Inde, les « Tourism office » pullule et n’ont malheureusement rien d’officiel. S’apparentant plutôt à des agences de tourisme, leurs employés vous délivreront des conseils très intéressés puisqu’ils essaieront de vous vendre leurs services (un tour organisé à prix d’or par exemple).

6. Ne pas essayer de parcourir des km en essayant de vous fier aux noms des rues (Y’en a pas partout !)

On a un superbe plan du coin, parfait ! Mais au fait, où sont les plaques avec les noms de rue ?…
Monsieur, vous connaissez le nom de la rue ? Non. Ok…..

7. Ne pas se rendre dans une « coopérative », un « petit commerce local » qui vous est suggéré bizarrement par tous les passants de la rue

Il y a certains endroits où on ne peut pas faire 10 mètres ou parler à quelqu’un sans qu’on soit « invité » à se rendre dans une coopérative locale « qui sert les intérêts des femmes de la région ».

Mais étonnamment quand on se renseigne un peu ensuite on se rend rapidement compte que tout ceci est qu’un beau ramassis de conneries et qu’on nous a juste soulagé de quelques roupies… on en a nous-mêmes fait les frais lorsqu’on a voulu faire un peu de shopping à Pushkar !

Sophie et Boris d'UnAllerSimple.fr

 

Voici une liste de conseils qui pourrait être étendue (presque) à volonté puisque l’imagination de l’homme n’a pas de limite. Tout ça pour dire que s’ouvrir au monde c’est beau, mais il ne faut pas le faire n’importe comment et avec n’importe qui ;-)

N’hésitez pas à partager vos propres astuces pour permettre à tous les voyageurs novices d’améliorer leur futur voyage ou de nous faire part de votre propre expérience !

21 réactions sur “7 choses à ne pas faire lors de votre premier voyage

  1. Ne jamais prendre la 1ère solution qui s’offre à vous en sortant d’un bus, lorsque vous arrivez à un nouvel endroit. Prenez toujours le temps de savoir ou vous vous trouvez sur une carte et de savoir si votre destination est accessible à pied… Lorsque vous ne savez pas ou vous vous trouvez dans un nouvel endroit, c’est là que vous êtes le plus vulnérable! (une carte sim locale et google maps ça aide quand même pas mal ;-))
    Benoit(novomonde) Articles récents…10 raisons de se mettre à la plongéeMy Profile

    • Merci pour ces conseils supplémentaires Benoit ! On voit que vous êtes maintenant bien rodés par la route :)
      Pour Google maps, j’imagine que ça peut être une vraie aide mais j’avoue qu’on a aussi pris un vrai plaisir à se déconnecter de nos appareils multimédia pendant notre voyage :)

  2. Excellents conseils, j’y reconnais aussi nos premières erreurs de voyage ! Comme conseils supplémentaires je dirais : ne pas bêtement vouloir faire des économies de bout de chandelle (« Oh, pas besoin de prendre un taxi/train/bus…, on peut marcher jusque-là ! ») pour finalement se retrouver épuisé par la chaleur (voire se choper une insolation, histoire vécue !) et grincheux. Ne jamais accepter un service qu’on vous présente comme gratuit, malheureusement rien n’est gratuit !
    Fred Yummy Articles récents…8 trucs pour se régaler en voyage sans casser son budgetMy Profile

  3. Alors le coup des taxis / tuktuk ça peut vite devenir une plaie pour les voyageurs qui manquent de bouteille.

    Je me souviens de mon arrivée à Bangkok où un tuktuk avait voulu m’emmener faire le tour de la ville pour passer devant des monuments pour une bouchée de pain… Avec la circulation, on en aurait eu pour la journée et il n’aurait pas manqué de m’amener dans une boutique pour toucher sa commission. Arnaque assurée.

    Le même jour, un homme m’interpella dans la rue en me montrant son badge « police pour touristes ». Voyant que je ne l’écoutais pas, il avait eu le culot de m’indiquer un magasin de costumes qui soit disant faisait des prix défiant toute concurrence.

    En voyage, un seul mot d’ordre : attention aux faux amis ou aux gens qui vous proposent monts et merveilles ! Enfin généralement, on les voit venir à 10 kilomètres mais prudence tout de même ;)
    Planete Maneki Articles récents…Top 5 des jeux sur smartphonesMy Profile

    • Le coup de la commission pour les tuk-tuk qui nous emmènent dans les magasins est très fréquent. Une fois, on s’est arrangé avec le tuk-tuk : il nous a juste demandé de rester dix minutes dans la boutique sans acheter quoique ce soit pour qu’il puisse avoir sa commission. Pour le coup, il a baissé le prix de la course et on était tous gagnant-gagnant donc parfois ça peut être intéressant !

      • On rentre d’Inde et on a fait encore mieux à Kochi ou on a négocier avec tuktuk : on reste dix minutes dans la boutique et il nous amène gratos à destination.

  4. alors moi, je ne suis pas encore aller en Inde mais l’article me fait un petit peu rire, on pense que c’est tout bête mais que ça arrive vraiment là-bas, je pense que je serais vite irritée !

  5. Excellent ! Article à conserver sous la main… on pourrait simplement penser à toutes les étapes sauf la 1, la 2 et finalement la 6…

    La 1ère on arrive dans un pays on pense que justement le chauffeur de taxi peut nous aider car finalement c’est son boulot et que des touristes il en voit des paquets donc bon il est censé être d’un bon renseignement.

    La 2ème marrant je n’y aurai pas pensé mais maintenant c’est noté.. bien vérifier la chambre avant de payer ça parait étrange dans notre pays mais pas ailleurs..

    et la 3ème qui est la 6ème -> nous sommes tellement habitués à trouver simplement et rapidement notre voie avec toutes les indications que nous avons au quotidien que nous pensons logiquement que c’est ainsi partout mais non :p

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge